Petit guide de l’usage des plantes en fonction de la saisonnalité

par | J Juil 2022 | bienfaits | 2 commentaires

Pour profiter de toutes les vertus des plantes, mieux vaut les consommer au moment de leur floraison. S’il existe quelques exceptions, les plantes suivent généralement un cycle saisonnier. Printemps, été, automne, voire hiver… À quelle période de l’année est-il meilleur de goûter à la cannelle ou à la camomille ? Pouvez-vous profiter d’une tisane de fenouil en plein hiver ? Nous vous indiquons les meilleurs moments pour boire une infusion chaude ou froide de vos plantes préférées.

Les plantes à consommer pendant les beaux jours

La cure du printemps

Au printemps, les beaux jours reviennent, et les plantes estivales pointent le bout de leurs feuilles. Si elles ne sont pas encore toutes prêtes à être infusées, vous pouvez cependant vous délecter de cannelle ou de fenouil.

À partir du mois de mars, la cannelle peut entrer dans votre cuisine. Cette écorce est parfaite pour réguler votre système digestif ou pour contrer les effets d’un refroidissement. Dès le mois de mai, vous pouvez profiter des bienfaits du fenouil et de la mélisse.

Comme la cannelle, le fenouil vous aidera à combattre de petits problèmes intestinaux tels que les ballonnements. Faites-vous une infusion après le repas pour terminer sur une bonne note, et ce, tout en vous faisant du bien ! Le fenouil a l’avantage d’être consommable jusqu’au mois de décembre, tandis que la saison de la cannelle s’arrête vers la fin du mois de juin.

Les tisanes de l’été

Le mois de juin marque la fin de la saison des plantes du printemps. Faites place à celles de l’été ! Si vous voulez continuer de boire des infusions pour soulager des difficultés digestives, remplacez la cannelle, le fenouil ou la mélisse par de l’achillée. Cette délicieuse fleur vous accompagnera tout au long de l’été, de juin à septembre.

Il n’y a pas que les bienfaits des plantes qui comptent : le goût aussi doit être pris en compte ! La menthe, connue pour son aspect rafraîchissant, peut être bue en tisane de juin à août. Elle vous permettra cependant de réduire des maux de tête ou encore les démangeaisons des piqûres de moustiques…

Quelles plantes privilégier en automne et en hiver ?

Les plantes de l’automne

L’échinacée et le noisetier se consomment jusqu’en octobre. Mais pour faire durer le plaisir alors que le froid s’installe lentement, il y a l’hibiscus, à boire jusqu’à la fin du mois de novembre.

L’échinacée est la plante idéale pour vous prémunir contre les rhumes de la fin de l’année. N’hésitez pas à vous faire une cure d’échinacée pour éviter les petits virus de l’automne et démarrer l’hiver du bon pied.

L’automne est souvent synonyme de déprime. Le soleil est moins fort, il se couche plus tôt… Pour lutter contre la fatigue mentale et avoir un meilleur moral, priorisez le noisetier. De plus, le petit goût des feuilles de noisetier vous plongera dans l’ambiance automnale tout en douceur.

À boire en hiver

De septembre à février, vous pouvez profiter du goût vif du gingembre. Et d’octobre à mars, le framboisier s’invite dans vos infusions pour leur donner une bonne saveur de fruit.

Contrairement aux idées reçues, le gingembre n’a pas que des vertus aphrodisiaques ! Consommé en petite quantité, le gingembre vous aidera à lutter contre la fatigue hivernale et régulera votre digestion. Le framboisier, quant à lui, est idéal pour équilibrer le système hormonal, notamment au moment d’une grossesse ou pour préparer un accouchement.

À chaque saison, ses plantes ! Vous savez maintenant quelles plantes privilégier selon la période de l’année. Boire une infusion pendant la floraison de la plante que vous avez choisie, c’est vous assurer de profiter de tous ses effets et d’un bien meilleur goût.

2 Commentaires

  1. Hugues

    hhhhhhhh

    Réponse
  2. Hugues

    uuuuu

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

🌞 LIVRAISON GRATUITE DES 50€ D'ACHATS +1 TISANE OFFERTE ou PLUS 🌄
0
    0
    Panier